Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 15:51
SUIVRE CI-DESSOUS L'ÉVOLUTION DE LA SECONDE VAGUE DE LA PANDÉMIE DE COVID-19.
Mill Valley, Californie, lors de la grippe espagnole de 1918.
       Sur la pancarte de la personne située à droite on peut lire : " Portez un masque, sinon vous irez en prison".
 
 

L'ÉVOLUTION DE LA PANDÉMIE DE COVID-19 AU FIL DES JOURS

 

 

Situation dans les cinq pays européens les plus peuplés :

                                                             Caricature : Fred Sochard

 

02/12 - Selon les relevés hebdomadaires établis par l'OMS et ceux quotidiens de la Johns Hopkins University (USA), la situation sanitaire liée à la pandémie de covid-19 serait la suivante au sein des 5 pays les plus peuplés de l'UE (Royaume-Uni compris) :

 

 

Nouveaux cas hebdo au 01/12    Cumul au 02/11    Cumul des décès

Allemagne            124 431                   1 094 678             17 177
Espagne

             42 528                   1 656 444             45 511

 France

             80 458                   2 275 429             52 821

Italie

           184 001                   1 620 901             56 361

Royaume-Uni            111 789                    1 647 230             59 148

                                                

Derniers commentaires de notre rédaction :

 

01/12  -   La journée d'hier a été fatale pour 203 malades de la Covid-19 au Royaume-Uni, 388 en Allemagne, 401 en Espagne, 409 en France et 672 en Italie.

 

25/11 -  La France vient de passer le cap des 50 000 décès dus à la pandémie de Covid-19 et de rejoindre ainsi le trio européen comptabilisant le plus grand nombre de victimes.

 

23/11  -  La pandémie a causé hier les décès de 564 personnes en Italie,  398 au Royaume-Uni, 214 en France, 84 en Allemagne, les chiffres concernant l'Espagne n'ayant pas encore été transmis.

 

22/11  -  Il y a eu 13 872 nouveaux cas hier en Allemagne, 17 878 en France, 19 900 au Royaume-Uni, 34 764 en Italie, l'Espagne n'ayant pas communiqué de chiffres à ce sujet.

 

19/11  -  Alors que les déclarations gouvernementales successives portent à croire qu'une réouverture partielle des petits commerces pourrait intervenir à partir du début décembre, on note que les nouveaux cas de Covid-19 ont encore été de 28 534 hier en France, ce qui place notre pays au second rang européen de la progression actuelle du virus derrière l'Italie et à la première place en terme de cumul des cas répertoriés depuis le début de la pandémie.

 

18/11  -  Selon les derniers pointages publiés par la Johns Hopkins University (USA), il y aurait eu hier 288 nouveaux décès en Allemagne, 435 en Espagne, 1 224 en France, 731 en Italie et 599 au Royaume-Uni.

 

17/11 - Contrairement à l'annonce faite par le duo pharmaceutique américano-germanique Pfizer-BioNTech, un vaccin anti-covid ne devant pas être conservé à -70°C, mais uniquement au réfrigérateur, devrait être mis sur le marché dès juin 2021 par le groupe britannique GSK associé à Sanofi-Pasteur, vient d'annoncer Olivier Bogillot président France de ce dernier laboratoire. (AFP)

 

16/11  -  Quatre jours après avoir passé une commande conditionnelle de 300 millions vaccins  aux laboratoires  partenaires  Pfizer et BioNTech, l'Agence européenne du médicament (EMA) commande également 80 millions vaccins de type ARNm à la biotech américaine Moderna décrétée éligible à déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché pour son candidat-vaccin, l'ARNm-1273.

 

16/11  -  Le journal boursier en ligne FinanzNachrichten.de évoque dans un article que le candidat-vaccin BNT162b2 développé en partenariat entre la société de biotechnologie allemande BioNTech et le mastodonte pharmaceutique américain Pfizer " n'est pas une "affaire sûre", mais hautement spéculative ! " et insiste : " Quiconque s'imagine qu'il va automatiquement rouler sur l'or parce que le vaccin a été développé par BioNThec pourrait aussi se tromper ..."

 

 
BioNTech: Das ist "keine sichere" Sache, sondern Hochspekulativ !
 
Wer glaubt, weil BioNTech gerade den Impfstoff entwickelt hat, dadurch automatisch bald in Geld schwimmen wird, könnte sich auch täuschen...

 

 

 

On se souvient que le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) rapportait dans son édition du 16 août 2018 que la société de biotechnologie de Mayence BioNTech était devenue partenaire du géant pharmaceutique américaine Pfizer et que ces deux associés souhaitent développer de nouveaux vaccins antigrippaux dans le cadre d'une coopération pluriannuelle de recherche et développement.

Conformément aux termes de cet accord BioNTech percevra de Pfizer une avance de 120 millions de dollars ainsi que des paiements d'étapes pouvant atteindre 305 millions de dollars afin de réaliser les objectifs fixés et au sujet desquels il avait été dévoilé que les produits issus de cette coopération et mis sur le marché, seraient rétribués à  BioNTech sous la forme de paiements de droits de licences. Pfizer financera par ailleurs d'autres recherches et prendra une participation non spécifiée dans le capital social de BioNTech.

 

Évolution de la seconde vague de Covid-19 au sein de l'UE :

 

Cartes comparatives des nouveaux cas de COVID-19 notifiés sur les semaines 43-44 (carte du dessus  mise à jour le 07/11) et sur les semaines 44-45 (carte du dessous mise à jour le 14/11) par régions et fractions de 100 000 habitants des pays de l'UE.

 

On remarque ci-dessus qu'à compter de la 45ème semaine de pandémie les cartes de l'ECDC font état de deux nouvelles tranches de ratios qui vont au-delà des 240 contaminations pour 100 000 habitants jusque-là évoquées. Il est désormais fait mention des nouvelles tranches allant de 480-959,9 et ≥ 960,0, ceci permettant de plus justement quantifier l'état de la pandémie par  régions.

 

La dernière mappemonde publiée par l'OMS ce mercredi 25/11 montre que la plupart des pays européens ainsi que la Russie redescendent sous le seuil des 1 000 cas de covid-19 par million d'habitants au cours des 7 derniers jours. Sur le continent américain, les USA se maintiennent par contre toujours au-delà.

 

Sélection de sites permettant d'obtenir des informations sur la pandémie :

 

Les informations fournies par le site Santé publique France https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-mo étant difficiles à parcourir du fait qu'un enchevêtrement de reports de pages complique un suivi de l'évolution de la pandémie en France et dans le monde, nous proposons à nos lecteurs de se reporter sur les pointages globalement plus explicites qu'éditent quotidiennement l'OMS https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reportshttps://covid19.who.int/table, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC, agence sanitaire de l'UE) https://www.ecdc.europa.eu/en/cases-2019-ncov-eueea, ou encore le site hospitalo-universitaire Johns Hopkins (USA) https://coronavirus.jhu.edu/map.htm qui centralise également des données mondiales.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires