Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 09:05

 

  Photo : Sirius

Atterrissage d'un Airbus A 319 sur l'aéroport de Fontarabie (Hondarribia)

Voir la vidéo : https://youtu.be/h8z4l8hkJiE

                         

PETIT HISTORIQUE                               

 

Inauguré le 22 août 1955 avec une longueur initiale de piste de 1 200 m, l'aéroport de Hondarribia (Fontarabie) a constamment soulevé des problèmes de discorde entre les gouvernements espagnol et français du fait que les avions qui utilisent son unique piste sont, dans la majorité des cas, obligés d'emprunter l'espace aérien français pour pouvoir décoller ou atterrir dans des conditions minimales de sécurité. 

 

L'opposition entre nos deux pays sur ce sujet mena, en juillet 1957, à la réunion de délégations qui parvinrent, en juin 1959, à s'accorder sur le principe d'une interdiction de cette piste aux avions à réaction qui représentent le point majeur de ce différend du fait de l'insupportable bruit qu'ils émettent.

 

Toutefois, deux années plus tard, cette piste fut étendue à une longueur de 1 500 m, puis de nouveau prolongée en décembre 1969 pour atteindre 1 754m. Le non-respect croissant de l'accord de 1959  souleva, au fil des décennies qui suivirent,  la nécessité de renégocier un accord bilatéral qui, le 18 mars 1992, parvint à limiter les mouvements pouvant être quotidiennement effectués au-dessus du territoire français au nombre de 24, moyennant une contre-partie qui autorisait à nouveau la venue d'avions à réaction sur cette piste. 

 

On sait depuis cette dernière date que la communauté des pilotes de lignes de l'aviation civile s'est maintes fois manifestée pour dénoncer les dangers que représente cet aéroport considéré comme étant l'un des moins sécurisés d'Espagne et d'Europe du fait de son positionnement défavorable au fond  d'un bassin maritime fréquenté par des oiseaux migrateurs qui représentent un potentiel pouvant mener à une catastrophe aérienne.

 

 

  ACTIVITÉ EN AUGMENTATION SUR LE 1er SEMESTRE 2019

 

                   LE NOMBRE DE VOLS PROGRESSE PAR CONTRE BIEN MOINS

 

                                                       

Les dernières statistiques semestrielles publiées par l'office de navigation aérienne Aena (Aeropuertos Españoles y Navegación Aérea) révèlent qu'avec un nombre de 153 399 passagers sur les deux premiers trimestres de 2019, le nombre de personnes transportées est en progression de 8,07% par rapport à la même période de 2018 (141 945). Le nombre de mouvements d'aéronefs est par contre en moins forte progression, + 1,03%, ce qui signifie qu'une rationalisation toujours plus poussée contraint les compagnies aériennes à optimiser l'occupation des places.

.

Comparaisons annuelles d'activité :

 

Passagers                  Mouvements

 

2007 466 457             12 736

2008 403 191             12 282        

2009 315 294               9 743

2010 286 077                9 581

2011 248 050                9 562

2012 262 783                9 016

2013 245 003                6 237

2014 245 422                6 056 

2015 255 071                6 805   

2016 264 422                6 954

2017 281 859              6 925           

2018 289 444              6 415             

 

Comparaisons trimestrielles d'activité 2018/2019 :

 

                       1/2018     2/2018     3/2018    4/2018     1/2019      2/2019

 

Passagers      64 117     77 828     79 998    67 501     64 366      89 033

Mouvements    1 389       1 779       1 862      1 385       1 518        1 691

 

 

Avec une moyenne de 17,5 vols journaliers sur le premiers semestre de 2019, les rotations d'avions restent toutefois en deçà des 24 vols/jour autorisés par l'accord international signé en 1992 entre l'Espagne et la France.

 

 

La rédaction d'HENDAYENVIRONNEMENT

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires