Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 10:55

     

SOCIÉTÉ


banniere-web---louvre-lens

        Symbole de la tentative de sauvetage économique d'une des régions fortement touchées par la crise.

 

Construite à Lens, cœur de l'ancien bassin minier du Pas-de-Calais fortement touché par la crise économique, l'annexe du musée du Louvre qui a été inaugurée hier par François Hollande est un établissement destiné à revitaliser une ville et une région, à l'image de ce qui a été réalisé avec le musée Guggenheim de Bilbao pour contrer la fin de la sidérurgie en Pays Basque.

 

Le choix de l'installation d'une antenne du célébre musée dans cette ville avait été fait par le Conseil régional Nord Pas-de-Calais en 2004. Cette région assumera le paiement du budget annuel de fonctionnement de 15 millions de l'ensemble et supportera également 60% des 150 millions d'euros(¹) du coût de cette réalisation  qui n'avait été estimée qu'à 35-40 millions d'euros au moment du dépôt du projet en 2003.

 

Compte tenu de la notoriété internationale du Louvre, les décideurs régionaux escomptent attirer 500.000 visiteurs/an à Lens et dans ses environs. Mais, la crise économique profonde faisant, le président-directeur du Louvre, Henri Loyrette, reste mesuré ; "Installer une antenne du Louvre, institution parisienne, à Lens, ville minière, nous savions que c'était un pari " et "Si nous ne réussissions pas à faire venir les habitants de la région ce serait un échec", admet-il.

 

cite-ocean.JPG                    La Cité de l'Océan à Biarritz neuf mois après son inauguration. Coûts annuels de gestion 1,5 ME.

                                                                                   Photo : eitb.com

 

Espérons que la magie du mot "Louvre" permettra d'attirer suffisamment de visiteurs en provenance du nord de l'Europe à Lens, ce qui évitera la répétition d'erreurs d'investissements comme celle de la Cité de l'Océan à Biarritz où les visiteurs n'affluent pas comme on l'avait espéré.  Cette Cité de l'Océan aurait pu par ailleurs être construite en maîtrise d'ouvrage publique pour 8 millions d'euros, mais le mauvais choix d'un partenarait public-privé avec la société Vinci (²) fait par les élus biarrots aura en fin de compte coûté 41 millions d'euros aux finances de la ville.  

 

On voit donc que ce pari lensois est une entreprise à hauts risques pour la Région du Nord-Pas de Calais et les caisses étatiques qui sont déjà bien malmenées en cette période de de crise économique et de montée inexorable du chômage.

 

La Rédaction d'HENDAYENVIRONNEMENT

 

 

(¹) Voir à ce sujet le site de l'Observatoire des subventions :
http://www.observatoiredessubventions.com/2012/le-louvre-a-lens-au-moins-150-millions-deuros/

(²) Mieux comprendre ce qu'est un partenariat public-privé (PPP) :
http://www.observatoiredessubventions.com/2012/le-cout-hallucinant-des-ppp/

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires