Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 09:09

                                                      
                                                                                      Photo : Sirius
       

                                                                        Hendaye, hiver 2008-2009

L
'actuel quiz ne vous demande pas d'énumérer les facteurs environnementaux qui précipitent le réchauffement climatique en cours et finiront par faire disparaître à tout jamais cette image de la Rhune enneigée, mais de répondre à une question bien plus simple traitant de l'Histoire hendayaise: 



                                                                                QUESTION

Je suis décédé le 24 janvier 1933 à Villefranque, près de Bayonne, après avoir vécu la seconde moitié de mon existence à Hendaye et été professionnellement lié à une institution illustre représentée dans cette dernière ville. Qui suis-je ?



                                                                             VOICI LE CD À GAGNER

                                                  

La première personne qui répondra à la question posée sous notre courriel mentionné dans la rubrique "Contact" se verra gratifiée du CD ci-dessus représenté.


Lieu de remise du gain : 64700 Hendaye. Aucune expédition n'est prévue. Le CD pourra, au choix, être glissé dans une boîte aux lettres hendayaise ou retiré sur la localité. 


Nota: Le(a) gagnant(e) bénéficiera d'une garantie d'anonymat. La participation à ce quiz implique tout renoncement à un recours contentieux dans le cas de contestation des résultats du jeu.


                                                                                 RÉPONSE


100 1814                             L'abbé Aloys Verschaffel (sous la lunette méridienne) entouré de son équipe.


Il s'agit de l'abbé Aloys Verschaffel (1850-1933), érudit astronome qui avait été promu directeur de l'observatoire du Château d'Abbadia par l'Académie des sciences au lendemain du décès d'Antoine d'Abbadie.

Il faut savoir qu'en léguant son Château à L'Académie des sciences, Antoine d'Abbadie avait, entre autres, formulé le souhait que l'observatoire de son château soit, après sa mort, dirigé par un homme de clergé qui était à ses yeux seul capable de se soustraire aux soucis de la ville et aux tracasseries du Monde, afin de pouvoir entièrement se consacrer à la poursuite de l'oeuvre qu'il avait entamée. Ce souhait fut bien entendu respecté.
La réponse a été trouvée le 23 janvier 2010 par M. O. d'Hendaye, qui gagne donc le CD de Georges Brassens ci-dessus illustré.

Partager cet article
Repost0

commentaires